Le Dr Devalois, un fervent défenseur du "mourir dans la dignité", tout comme M Léonetti ?

By Jacqueline Jencquel 4 years ago
Home  /  In French  /  Le Dr Devalois, un fervent défenseur du "mourir dans la dignité", tout comme M Léonetti ?

Oh que non je ne fais pas erreur et ne me dites pas à moi, que J. Léonetti et B. Devalois sont des fervents défenseurs de mourir dans la dignité ! C’est tout le contraire ! Ils veulent que les malades continuent à mourir selon LEURS volontés à eux, pas conformément à celles souhaitées par les malades !

J. Léonetti est défenseur de SA loi et B. Devalois défens SES soins palliatifs !

Si cette loi était aussi bonne que vous le dîtes, tout le monde se la serait appropriée tout de suite et  pourquoi serait-il obligé de le clamer sur tous les plateaux de télévision depuis 9 ans ? C’est tout le contraire qui se passe :

– les médecins ne veulent pas l’appliquer par peur d’être taxés d’avoir fait une euthanasie (cas de mon père et de bien d’autres !)

– la volonté des malades ne sera pas respectée tant qu’ils n’auront pas le CHOIX de mourir comme ils le souhaiteront (choix entre laisser décider les médecins ou leur famille, OU demander à bénéficier des soins d’une unité de soins palliatifs OU demander un suicide médicalement assistée OU demander un euthanasie, et éventuellement tout cela successivement en fonction des phases d’avancement de la maladie. Je m’explique : soins palliatifs dans un premier temps, mais savoir qu’on sera entendu quand on demandera une euthanasie en fin de parcours quand on jugera que les douleurs (pas toutes inapaisables loin de là et tous les médecins vous le diront) seront devenues insupportables, là, on pourra parler de CHOIX !)

Pour l’instant le seul choix que nous ayons, c’est l’arrêt de l’alimentation et de l’hydratation, c’est à dire une euthanasie “passive” mais euthanasie quand même ! et moi, je veux, comme plus de 90  % des Français  pouvoir choisir de partir en 2/3 mn comme en Belgique plutôt qu’en 2/3 semaines en France !

Ce que les médecins faisaient avant que cette loi ne soit promulguée, c’est à dire aider clandestinement les malades à partir en douceur pour la plupart, ils n’osent plus le faire par peur de se retrouver devant les tribunaux !

Je viens de vivre douloureusement la loi Léonetti avec la mort de mon père que vous pourrez voir dans un prochain  numéro d’une émission bien connue et beaucoup regardée par les téléspectateurs.

Il ne faut pas prendre les Français pour plus bêtes qu’ils ne sont et s’ils sont à plus de 90 % pour une changement de cette loi, ce n’est pas par hasard !

La moindre des choses, quand on veut donner une idée juste sur un sujet, c’est d’avoir le “pour” et le “contre” et dans votre magazine, il n’y avait que les “contre l’euthanasie” (bien ficelée je le reconnais pour faire croire le contraire), mais je pense que j’ai compris pourquoi en lisant votre réponse….

C’est dommage parce que l’information était pour le moins tronquée et incomplète !

Bien cordialement,

Pierret Claudette

Category:
  In French
this post was shared 0 times
 000
About

 Jacqueline Jencquel

  (1201 articles)