EUTHANASIE : CE QUE ANNE BERT A (VRAIMENT) DIT

By Alexis 2 months ago
Home  /  France  /  EUTHANASIE : CE QUE ANNE BERT A (VRAIMENT) DIT
original.100335.demi

Anne Bert est donc morte en Belgique, le 2 octobre, date qu’elle avait choisie.

Atteinte d’une maladie neuro-dégénérative, la maladie de Charcot, qui l’aurait paralysée et conduite à la mort à brève échéance, cette écrivaine a choisi l’euthanasie. Elle l’a expliqué dans Le dernier été, ouvrage publié cette semaine, et dont elle ne verra donc pas la parution.

Depuis la rentrée, et sachant qu’elle vivait ses dernières semaines, Anne Bert avait accordé plusieurs interviews, notamment le 6 septembre à Léa Salamé, sur France Inter, où je l’avais découverte. A l’annonce de sa mort, Salamé s’est d’ailleurs dite “bouleversée” par cette femme “admirable”.

Sur les plateaux, c’est en effet la femme “admirable” que l’on a invitée, celle qui est capable de considérer sa mort en face, celle qui regarde sans émotion fleurir ses derniers lilas. Je ne sais pas si Anne Bert était “admirable”. Ce que disent ses écrits, c’est qu’elle était en guerre. Anne Bert est morte en guerrière. En guerrière furieuse contre l’hypocrisie de la loi française. Et disons les choses : contre l’emprise du religieux catholique sur le législateur français, comme elle l’écrit dans sa lettre d’adieu, publiée le week-end dernier par le JDD.

 

Lire la suite : https://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=10204

Categories:
  France, In French
this post was shared 0 times
 000
About

 Alexis

  (315 articles)